samedi 9 septembre 2017

Stéphanie S. Sanders - L'école des mauvais méchants tome 1 :Complot 1

Editions Nathan
253 pages
12.95 €




Un petit livre jeunesse de temps en temps, ça ne fait de mal à personne. 


L'histoire :

Être méchants ça s'apprend!

Élève : Rune DrexlerNiveau : Fourbe
Vous devrez exécuter les tâches ci-dessous en une semaine, soit sept jours, à partir de la nuit de la pleine lune : 
1. Kidnapper une princesse. 2. Voler un bébé. 3. Trouver un homme de main et en faire votre esclave. 4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.
Si vous étiez amené à échouer, ne serait-ce que dans une de ces missions, vous vous verriez aussitôt exclu du Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Si vous réussissez, vous accéderez au grade de Félon. Vous avez le droit de choisir deux conspirateurs pour comploter avec vous.



L'extrait :

Je prends aussi un chausse-pieds - si vous ne le savez pas, il s'agit d'un morceau de corne (ou de bois, ou de métal) incurvé qui sert à faire entrer un gros pied dans un petit soulier. Les Méchants doivent se montrer parés à toute éventualité, leçon que l'on tire de la biographie des terribles belles-sœurs de Cendrillon, intitulée Grands pieds (à ne pas confondre avec la biographie de Berthe au Grand pied). 
Je suis sûr qu'on vous a servi la version édulcorée du conte : les belles-sœurs ne rentrent pas leurs grands pieds dans la pantoufle de verre, Cendrillon repart avec le prince, fin de l'histoire. Dans la version d'origine, les horribles belles-sœurs se coupent les orteils pour enfiler la chaussure. Morale de l'histoire : toujours avoir un chausse-pied sous la main."

Mon avis :

Dans ce livre, on suit Rune (le fils d'Obscuro, le directeur de l'école des mauvais méchants) et ses compagnons. Rune est chargé d'un complot qu'il devra accomplir avec l'aide de deux de ses meilleurs amis : Loup Junior et la comtesse Jezebel Dracula. 
Ces trois là se sont retrouvés dans cette école, comme tous leurs camarades, parce qu'ils ont fait une bonne action (pour un méchant c'est quand même pas terrible terrible). Ils sont opposés aux véritables méchants de l'école de Morgane, avec qui ils entretiennent une certaine rivalité.

Une école pour méchants, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus original. Mais le fait de suivre un complot, une mission de méchant en quelques sortes, donne une toute autre dimension à l'histoire. D'autres personnages que les élèves et les professeurs vont entrer en jeu.
Le complot semble à première vue irréalisable et les succès des comploteurs seront plus liés à une chance exceptionnelle qu'à leur talent en tan que méchants. Mais s'agissant d'un livre jeunesse, rien de bien grave. D'autant plus que des méchants vraiment méchants, vu le public visé, le message transmis ne serait pas au top. 

Plus que l'intrigue en elle-même, ce sont les personnages qui font vraiment l'histoire. Ils ont tous leur côté attachant et, si j'avais été enfant, je pense que j'aurai voulu à tout prix faire partie de leur bande.
Le personnage principal, Rune, ajoute un petit côté humoristique qui a fait sourire l'adulte que je suis. Des répliques cinglantes pour un petit bonhomme comme ça. Une très bonne surprise. 

Petit bémol tout à fait personnel concernant la couverture. Elle est magnifique, j'en conviens. Mais si on part du principe qu'elle représente les personnages principaux, il y a un petit couac concernant Jezebel qui est supposée être brune. A moins que je sois daltonienne, sur l'illustration elle est plutôt blonde Barbie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire