jeudi 3 août 2017

Aeternia tome 1 : La marche du prophète - Gabriel Katz

Editions Scrinéo / Editions Pocket
374 pages / 448 pages
20 € / 8.50 €





Mon tout premier Gabriel Katz. Merci à la blogosphère et aux youtubeurs d'avoir encensé ce livre et de m'avoir donné une irrépressible envie de me faire mon propre avis. Qui ne différa pas de la majorité, je vous l'annonce tout de suite.
Il faut dire aussi que les éditions Scrinéo ont fait un très beau travail sur la couverture, ce qui n'enlève rien à la perfection de ce livre. Coup de cœur intérieur / extérieur.


L'histoire :

Leth Marek, champion d'arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu'il connaît à peine. C'est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu'il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu'il croise la route d'un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l'ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos. À Kyrenia, où l'on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s'entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang. Le plus violent des combats est celui que l'on mène contre ses propres croyances.


L'extrait :

Respirer. Ne plus penser à rien. Sentir sous ses doigts le manche rugueux de la hache, planter son talon dans le sable de l’arène, fermer les yeux et attendre. Oublier le murmure de la foule, la chaleur qui montait du sol, le claquement des bannières au sommet des gradins. Se recueillir, comme pour une prière. Un rituel si familier qu’il en devenait presque apaisant, quelques secondes à peine avant le choc des armes. Mais, cette fois, Leth Marek ne put s’empêcher d’ouvrir les yeux, car c’était la dernière.


Mon avis :

Que livre mes amis, quel livre ! Moi qui n'étais pas familière avec le style de Gabriel Katz, j'ai été directement happée par sa plume. Le rythme est soutenu, on ne s'ennuie jamais. Mais, grande qualité pour un roman de fantasy, l'univers est facile à appréhender et on ne se perd pas dans des descriptions inutiles.

Ce livre suit les aventures d'un ancien champion d'arène qui décide de se retirer en campagne pour profiter de sa retraite avec ses fils. Mais une suite d’événements va le pousser à reprendre les armes (sa hache particulièrement).
Dans le même temps, deux religions se battent pour obtenir la ferveur des populations. 

Nous allons donc suivre plusieurs destins entremêlés, principalement celui de Leth Marek le gladiateur et ceux d'un représentant de chaque culte.
Le personnage principal, Leth Marek est le "nounours" par excellence. Un peu brut au premier abord mais avec un cœur de guimauve pour qui sait lui parler. Ses relations avec Nessirya et Desmeon sont touchantes et profondes.

Cette histoire d'amour, d'amitié et de vengeance sur fond de complots et de guerre de religion saura tenir son lecteur en haleine par des chapitres courts qui ne laissent aucun moment de répit.
L'auteur ne ménage pas son lecteur. Aucune pitié, personne n'est à l'abri de rien. 

Et cette fin... On en parle ? J'en suis restée bouche bée. Mais genre littéralement, avec la bouche ouverte, les yeux exorbités et le -oh-mon-dieu !".

Vous ne l'avez pas lu ? Foncez ! Et un petit conseil, n'attendez pas pour vous procurer le tome 2.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire